Croc Farm Ivato Antananarivo

Croc farm ivato 6
Croc farm ivato 4
Croc farm ivato 1
Croc farm ivato 7
Croc farm ivato 3
CROC FARM, à 5 minutes de l'aéroport d'Ivato, est la vitrine la plus connue de la société REPTEL spécialisée dans l'élevage des crocodiles et l'exportation des peaux.

De l'incubation des œufs à l'abattage en passant par le farniente des splendides reproducteurs sur les berges du , les crocodiles du Nil s'y visitent et s'y observent pratiquement à portée de main - grand merci aux grillages ! - chose impensable dans leur milieu naturel. Avec les autres pensionnaires que sont les lémuriens, les batraciens, les autruches, les fosa ou les serpents sans oublier l'initiation au goût insolite de la viande de croco, CROC FARM peut contribuer à augmenter la durée du séjour des visiteurs à Tana.

Entre la poule, pardon, le crocodile et ses œufs commençons par ces derniers. Une femelle de 3 mètres peut pondre jusqu'à 50 œufs mais il a déjà été trouvé dans la nature des nids contenant 90 unités. Le farming met à contribution les reproducteurs du site alors que le ranching consiste à collecter les œufs en brousse principalement dans les régions de Besalampy, Maintirano et Tambohorano.

L'incubation dure 3 mois avec un taux de réussite de 85% pour le farming et oscillant entre 60 et 70% pour le ranching. Après la couveuse et l'apprentissage de la nourriture, le bébé crocodile passe en classe supérieure c'est à dire dans les bassins de croissance où il restera deux ans. On essaie d'y maintenir une température avoisinant les 30° qui favorise une bonne digestion, laquelle conditionne à son tour l'obtention d'une croissance optimale. Le gavage a lieu dans les bassins de finition pour avoir le maximum de largeur centrale. C'est là que se fait la sélection suivant des critères de bonne croissance et de morphologie.

Tous les deux ans, on procède à la constitution d'un cheptel de reproducteurs. Les crocodiles de CROC FARM se nourrissent essentiellement de protéine animale, ce qui pour le gestionnaire se traduit par des commandes hebdomadaires de 2 à 4 tonnes de poissons, de viande de zébu et de déchets de volailles! Les bêtes s'habituent à leurs soigneurs et ne manifestent aucune agressivité à leur égard pour peu qu'on ne bouscule pas leurs habitudes. Il est par exemple hors de question de changer la couleur des combinaisons ou de varier l'heure des repas.

A priori rien ne prédisposait Daniel Bessaguet le patron de REPTEL à l'élevage de crocodiles puisque la passion qui l'a mené pour la première fois en 1987 à Madagascar était la spéléologie.

Il faut croire que l'idée a germé en explorant des lieux comme l’ Ankarana ou Bemaraha, et que le choix fut le bon d'autant plus que le créneau était inoccupé. Après une première implantation en province il choisit le site actuel en 1991, tout heureux d'y déjà trouver un lac et une multitude de sources.Concernant la maroquinerie, les points de vente sont le Carlton Madagascar, l'aéroport d'Ivato et Nosy Be.

La société commence sagement à s'intéresser à l'international pour, comme le définit M.Bessaguet, "y prospecter des marchés à notre mesure, ni artisanale ni industrielle".
Il n'oublie pas pour autant le tourisme et a des projets d'agrandissement du restaurant en y adjoignant une salle couverte. Un jour, un jour c'est sûr le site abritera un hôtel à part entière. Quand ? Peu importe, ses crocos lui ont appris la patience….

Source : Madagascar guide